Être un leader, comment l’incarner et s’y tenir ?

Temps de lecture : 1 minute et 20 secondes

Être un leader dans une entreprise est une reconnaissance non un statut. Il s’agit de transformer ses techniques de management en leadership.

Le leader : vision, relation et influence

Ce sont les 3 points importants pour assurer sa position de leader. La vision de l’entreprise, c’est ce qu’elle veut être, veut devenir. Dans une équipe de travail, le manager devra fournir un but commun, des objectifs  qui inspirent les gens à travailler et à  réaliser cette vision.

Pour y arriver, le leader installe une relation de confiance mutuelle afin de travailler en bonne intelligence pour fédérer et mobiliser les énergies autour du projet, faire que cette vision soit totalement intégrée par ses collaborateurs.

Être influent, c’est fédérer une équipe. Le manager doit donc communiquer efficacement à chaque phase du projet, faire adhérer et motiver son équipe. Pour ce faire, il est nécessaire qu’il mêle les outils du management relationnel, participatif et de proximité.

Incarner le leadership, le manager devient leader

D’abord, il s’agit  de comprendre les différentes personnalités qui composent son équipe: les atouts et les faiblesses de chacun. Le manager fournit l’orientation nécessaire pour atteindre les objectifs. Il adapte son discours et communique en fonction des personnes qui se trouvent en face de lui.

Il est efficace dans la prise de décision et responsable de la bonne exécution du travail. Responsable signifie ici, qu’il préserve l’efficacité collective, en construisant les changements nécessaires.

Toujours à l’écoute de ses collègues, il utilise ses compétences personnelles et sociales, pour devenir source d’inspiration et d’encouragement  pour ses collaborateurs.

Tenir sa position de leader : maitriser les outils de qualité de vie au travail

Être un manager influent (leader) au travail, c’est avant tout savoir cultiver sa propre vie, afin d’adopter les bonnes postures en toutes circonstances, prendre du recul sur les situations et pouvoir les anticiper.

Un leader sait appréhender la qualité de travail comme outil favorisant l’engagement, la performance et la motivation des salariés. Dans le même temps, l’étude de la qualité du travail permet de prendre en compte les risques psychosociaux.

Il faut écouter ceux qui parlent si on veut en être écouté. (La Rochefoucault) C’est certainement, la clé pour qu’un manager devient aux yeux de son équipe un leader.

A propos de l'auteur :

CONSULTANTE RH et PSYCHANALYSTE, j'accompagne les femmes et les hommes de vos équipes pour un mieux vivre ensemble au travail.

a écrit 23 articles sur le blog du cabinet RH.