coaching de vie

Coaching de vie : les rapports entre le coach et le coaché !

Temps de lecture : 2 minutes et 3 secondes

Le coaching de vie ou life coaching est un processus d’accompagnement, orienté vers l’individu en be to be. Le consultant qui devient coach se positionne aux côtés du coaché dans une position d’égalité pour un échange constructif.

Au même titre que le sport, l’accompagnement personnel fonctionne comme un entraînement où s’exultent les énergies du corps – l’expression corporelle – par l’intermédiaire d’un encouragement – travail – rigoureux et qui a pour but  d’atteindre des objectifs – aspirations -.

Le contrat tacite entre le coach et son coaché agit comme un émulateur propice au changement, facilite le déblocage de situations conflictuelles pour un renouveau, et apporte un meilleur savoir sur soi.

Le coaching de vie, en quelques mots…

Le coaching de vie n’est pas une thérapie au sens propre. L’introspection du coaché permet d’aborder les changements psychiques et comportementaux qui lui sont nécessaires de rassembler pour démêler, comprendre et agir sur la situation dans laquelle il se trouve, pour pouvoir ensuite trouver de façon autonome des solutions possibles.

L’accompagnement sert donc à rechercher, réunir puis canaliser les ressources personnelles, enfouies ou pas, et dans un deuxième temps, élaborer selon ses propres capacités un plan permettant de déverrouiller une situation singulière, d’intégrer pleinement une nouvelle fonction au travail, ou alors d’aborder des changements importants suite à un évènement d’importance et non-souhaité.

Le coaching doit permettre aux personnes de conscientiser ce qu’elles sont, ce qu’elles ne sont pas et / ou ne sont plus.

Le travail du coach

Lors d’un coaching personnel, le consultant devient un généraliste humain. Il doit apprécier et évaluer la situation singulière de son coaché et établir la juste distance avec lui. Il doit ensuite être capable d’accompagner la personne sur le chemin de l’autonomie, dans son questionnement.

Son premier travail consiste à décoder le discours de la personne afin de dédramatiser les situations mal-vécues : il prête attention. Une fois les angoisses tombées, une première porte s’ouvre laissant la place à un second travail : apporter un nouvel angle de vue à la situation. Par exemple, il peut mettre en place un jeu de rôle qui replace le coaché dans la situation conflictuelle. Le coach accompagne alors le jeu de son regard impartial : il aide à gérer le changement.

Son rôle est d’apprendre à ses clients à avoir une vision de l’avenir, en développant avec lui des solutions possibles, des outils, que son coaché pourra appliquer dans une démarche d’autonomisation totale.

Le life coaché…

Les personnes qui décident de suivre un life coaching sont des individus qui vont bien. Ils n’ont généralement jamais entrepris de psychothérapie ou d’analyse, puisque dans leurs histoires personnelles, ils n’en n’ont jamais ressenti le besoin.

Ils ressentent soit un mal-être face à un événement ou une situation qu’ils estiment, dans l’état émotionnel dans lequel ils se trouvent, ne pas pouvoir gérer correctement, soit tout simplement ils souhaitent faire un point sur leur vie et prendre du recul sur leur existence, afin de combler un besoin d’aller plus loin dans une logique de développement personnel.

A la différence d’une analyse, le life coaching est un encouragement au changement et mêle la réflexion ET l’action.

Il peut vous permettre de trouver ou retrouver confiance en vous; de vous projeter dans l’avenir malgré un évènement malheureux, ou de mieux vous connaître pour un mieux vivre.

A propos de l'auteur :

CONSULTANTE RH et PSYCHANALYSTE, j'accompagne les femmes et les hommes de vos équipes pour un mieux vivre ensemble au travail.

a écrit 23 articles sur le blog du cabinet RH.