confiance

La confiance : le postulat pour faire !

Temps de lecture : 1 minute et 25 secondes

La confiance, c’est un mécanisme instinctif qui nous permet d’agir au quotidien. Sans ce minima, la plupart des individus resteraient prostrés dans un coin, incapable de décider pour leurs avenirs. Elle permet de simplifier notre rapport au monde.

Car ce monde nécessite notre attention à chaque instant. Hors, nous ne pouvons pas, passer notre temps à analyser de façon détaillée chaque choix qui s’offrent à nous. Si je réalise telle action, quels sont les bénéfices que je peux en tirer ? Quels sont les risques ? Et il est bien question de cela, avoir confiance, c’est prendre un risque…

Le risque d’être soi

Avoir confiance en soi, accorder sa confiance à quelqu’un, c’est prendre un risque, le risque d’échouer, de se tromper,… Pourtant miser sur la confiance, c’est créer, renforcer ou développer nos liens aux autres et à soi-même, tout en rendant nos existences plus légères.

Son impact dans nos relations à l’autre est immédiat, c’est à dire que de façon induite cette relation va s’inscrire dans des comportements d’ouverture, où chacun est à l’écoute de l’autre dans le respect et la bienveillance. Par définition, on parle de cercle positif de la confiance.

Faire émerger la confiance

Il est nécessaire de préciser que travailler sur la confiance dans l’entreprise n’empêche pas cette dernière d’être stratège. Au contraire, la définition d’objectifs à atteindre, le management au quotidien, les procédures de l’entreprise doivent être présentés de façon transparente aux salariés. C’est un premier pas pour gagner leur confiance et d’instaurer les prémices d’un climat de confiance.

En be to be,  il est possible de travailler sur le manque de confiance que nous pouvons tous ressentir, à un moment, durant nos vies professionnelles ou personnelles. Nous retraçons, lors du coaching, ce parcours de vie jalonné de victoires et d’échecs. Qu’est-ce qui a fonctionné ? Et inversement.

Le décryptage de ces situations permet de révéler et d’établir des liens avec la confiance jusque-là ignorés ou dissimulés.

La confiance est un mécanisme complexe qui tend à rendre nos vies plus simples tout en nous permettant de monopoliser nos meilleures ressources pour soi et pour les autres. Et ce travail peu commencer dès l’enfance à l’aide d’outils, comme la pédagogie élaborée par Maria Montessori qui a donné son nom aux nombreuses écoles l’utilisant.

A propos de l'auteur :

CONSULTANTE RH et PSYCHANALYSTE, j'accompagne les femmes et les hommes de vos équipes pour un mieux vivre ensemble au travail.

a écrit 18 articles sur le blog du cabinet RH.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *